0 892 492 555 (0.80€/mn)

Lettre ouverte à tous nos adhérents et sympathisants,

 

Madame, Monsieur,

D’une façon plutôt inédite, le lobby bancaire a réussi à faire reculer l’Assemblée nationale qui avait pourtant fait voter le 2 octobre dernier, à une très large majorité, un amendement qui introduisait un peu de concurrence dans un marché, celui de l’assurance emprunteur, largement aux mains, à plus de 90%, des banques et de leurs filiales assurances.

 

Il faut stopper le lobby bancaire

Ce n’est pas la première fois (voir en ce sens notre article publié  » Le lobby bancaire en action « ) que le système (bancaire) fait jouer ses relations au plus haut niveau.

C’est cependant la première fois que cela est aussi visible.

D’habitude plus discret, il n’a pas hésité, cette fois, à s’adjoindre directement le concours d’un ministre en la personne de Madame Agnès PANNIER RUNACHER pour contrecarrer la volonté nationale.

 

Des marges scandaleuses : 3 milliards volés aux français !

L’assurance emprunteur est une des branches de l’assurance des plus rentables. En moyenne, on observe des marges brutes d’environ 70%, très exactement le double des marges de l’assurance auto. Excusez du peu. On comprend d’ailleurs que, dans ces circonstances, les « profiteurs financiers » s’accrochent à leurs privilèges.

Pensez que malgré 3 lois, Lagarde, Hamon, Bourquin, l’assurance emprunteur reste désespérément la « chasse gardée » d’une toute petite poignée de banques.

 

Aidez-nous, défendez-vous !

Allons-nous rester sans réagir et laisser chaque emprunteur perdre un avantage estimé entre 5 000 et 10 000 €uros ?

Bien sûr que non.

Comme d’autres associations de défense des consommateurs (UFC Que Choisir ? CLCV…) nous avons décidé de frapper le « système » là où cela fait mal, au portefeuille, et aider nos adhérents concernés à récupérer un peu de pouvoir d’achat.

Dans la période difficile qui s’annonce, cela ne sera d’ailleurs peut-être pas superflu.

 

 Un dispositif inédit d’assistance

Sur décision du bureau de l’association, il a donc été décidé de mettre en place un dispositif particulier de soutien pour tous ceux dont ce serait l’intérêt de changer d’assurance emprunteur.

Gratuitement, pour tous nos adhérents à jour de leur cotisation, nous proposons donc :

Un bilan assurantiel de vos garanties emprunteur, l’examen des litiges traités par notre association montrant que, dans un grand nombre de cas, les assurances sont notoirement inadaptées, soit pour ce qui concerne les exclusions ou limitations (notamment en matière d’âge), soit en matière de franchise.

Une simulation de vos gains potentiels, des gains de 5000 à 10 000 € étant tout à fait envisageables, selon le profil propre à chaque emprunteur (montant emprunté, durée résiduelle de l’emprunt, taux de l’assurance…).

La gestion administrative de la résiliation, quelle que soit la date d’échéance de l’assurance emprunteur. Malgré les lois évoquées, les banques continuent de « trainer des pieds », « oublient » de traiter les demandes de résiliation, contestent l’équivalence des garanties présentées. Bref, le traintrain quotidien de ceux qui veulent garder, à tout prix, captifs leurs clients.

L’intervention « en médiation » auprès des banques réfractaires. 80% des banques ayant décidé coûte que coûte (sans jeu de mots) de ne pas respecter la loi. En contrepartie, nous nous réservons le droit de mener une opération « shame and name » à l’encontre de ces « récalcitrants ».

 

En pratique, comment faire ?

Pour les adhérents, c’est très simple, il leur suffit de retourner le présent courrier avec comme objet « Opération Assurance emprunteur », avec leur numéro d’adhérent et leur nom, à secretariat.general@franceconsobanque.fr.

Le Secrétariat s’occupe du reste en collaboration avec Finance 21 (www.finance21.fr), le courtier que nous avons choisi pour procéder aux simulations et calculs nécessaires.

Pour les non adhérents, ceux-ci n’ont droit qu’à la partie « simulations » du programme, sachant qu’il ne leur est pas interdit d’adhérer pour profiter de tous les avantages proposés !

Il est important en certaines circonstances de se mobiliser et de défendre ses intérêts.

 

Je compte donc sur vous.

Le Président,

Michel GUILLAUD

1 Commentaire

  1. Henry

    Il serait enfin temps de réagir après plusieurs dizaines d’années d’influence du lobby bancaire sur les politiques de tous les pays…

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Gardons le contact. Inscrivez-vous à la Newsletter de France Conso Banque

    Bénéficiez de la médiation et de l’assistance de France Conso Banque

    Appelez notre ligne spécialisée

    0 892 492 555

    0.80€ / min

    du lundi au vendredi de 8h à 20h, et le samedi de 8h à 13h,
    Ou adhérez à notre association pour bénéficier de tous nos services.