0 892 492 555 (0.80€/mn)
S’il est une chose difficile à faire aux 2 extrémités de la vie, c’est bien de trouver un crédit. Trop jeune, cela ne va pas, trop vieux non plus !

Même si les choses se sont améliorées, un peu, ces dernières années, trouver un crédit quand on est « senior » peut rapidement s’évérer un vrai chemin de croix.

Revue de détail des difficultés qui attendent ceux qu’on désigne désormais sous le vocable de « seniors » c’est-à-dire pour les banques, des publics dont l’âge dépasse les 55 ans.

Y a-t-il un âge limite pour emprunter ?

Officiellement, pas de jeunisme dans les banques. On vit dans une société formidable où tout est possible à tout moment et pour tout le monde. A voir… Dans la pratique, on observe, de façon pragmatique, un certain nombre de limites en fonction de la nature des crédits sollicités :

  • Crédit conso : 75 ans,
  • Rachat de crédits : 83 ans,
  • Crédit immobilier : 90 ans.

Les limites d’âges correspondant aux dates butoirs de remboursement des emprunts sollicités. Et ceci, dans le meilleur des cas. Car autre paramètre discriminant et même fortement discriminant, la santé.

 

L’écueil de l’assurance emprunteur

C’est bien connu, avec l’âge, on accumule des problématiques de santé qui, dans un grand nombre de cas, pourront s’avérer rédhibitoires pour obtenir le moindre concours bancaire. Et à ce niveau, la politique qui prévaut, c’est le risque zéro côté banque…

C’est ainsi que plus de 500 000 dossiers* ont été refusés en 2019 pour cause de risque aggravé et ce, alors même que le dossier était accepté, sur le principe, par la banque.

Dans le même temps, est apparue une autre difficulté plus pernicieuse, celle du taux d’usure.

Car, sans être exclu formellement de l’assurance emprunteur, on peut subir des majorations telles que, additionnées au taux d’intérêt, le tout cumulé peut avoir pour effet de dépasser le seuil d’usure (soit actuellement 2,39% pour les prêts de moins de 20 ans).

Au final, beaucoup de personnes parfaitement solvables peuvent ne pas trouver de crédit.

Quelles solutions ?

Des solutions existent en fonction de la nature du concours sollicité.

Rappelons tout d’abord que l’assurance emprunteur n’est pas obligatoire pour les prêts personnels et qu’à ce niveau, seules seront prises en compte votre solvabilité intrinsèque et la limite d’âge à la fin de la période de remboursement du crédit visé (voir ci-dessus).

Pour les prêts immobiliers, a contrario, c’est plus compliqué. Oubliez les prêts relais, les banques détestent faire des prêts relais à des seniors.

Si vous n’êtes pas assurable, il vous reste toutefois quelques cartouches à votre disposition à la condition de disposer d’un patrimoine immobilier préexistant.

Dans cette dernière hypothèse, vous pouvez tenter le crédit hypothécaire. Toutes les banques ne le font pas mais, gros avantage, en contrepartie d’une sureté réelle, l’hypothèque, on vous fera grâce de l’assurance qui, dans ce cas, n’est pas obligatoire.

Le « hic », c’est le coût de ce type de crédit qui présuppose la constitution d’une hypothèque, soit à peu prés 2% de la valeur du bien. Pas négligeable mais pas forcément hors de prix non plus.

Mieux et moins cher, pour les (très) bons clients, on pourra vous épargner (sans jeu de mots) la constitution d’une hypothèque en contrepartie d’une « promesse d’affectation hypothécaire » qui est, en fait, un simple engagement sous seing privé entre l’emprunteur et la banque.

Retenez pour finir qu’il existe d’autres formules de mobilisation financière mais qui relèvent, pour leur part, de l’ingénierie patrimoniale.

 

(*) Sources : Fédération Française de l’Assurance

 

2 Commentaires

  1. Finance 21

    Welcome to Seniors chez FINANCE 21, nous finançons les projets des séniors locataires , hébergés gratuitement ou propriétaires
    http://www.Fiannce21.fr

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Gardons le contact. Inscrivez-vous à la Newsletter de France Conso Banque

    Bénéficiez de la médiation et de l’assistance de France Conso Banque

    Appelez notre ligne spécialisée

    0 892 492 555

     

    0.80€ / min

    du lundi au vendredi de 8h à 20h, et le samedi de 8h à 13h,
    Ou adhérez à notre association pour bénéficier de tous nos services.