0 892 492 555 (0.80€/mn)

Il est des périodes bien difficiles. Celle qui annonce le décès de Serge MAITRE sera sans conteste l’un de celles-ci. Tous ceux qui suivent l’actualité bancaire connaissent bien Serge MAITRE qui aura été le pionnier dans la défense des consommateurs bancaires au travers de l’AFUB (Association Française des Usagers de Banque) association qu’il avait créée dès 1987 !

Un vrai précurseur qui avait ouvert la voie à une vision « spécialisée » de la défense du consommateur. A ce titre, il était devenu incontournable dans les médias et la « voix » des consommateurs bancaires notamment sur France Bleue la radio bien connue.

Personnellement, je l’avais rencontré en 2012 ou 2013, ma mémoire est incertaine, au moment où il faisait la promotion d’un guide au titre un rien provocateur « Comment ne pas payer en toute légalité » !

Emballé par le personnage, j’avais même été un bref moment un des bénévoles œuvrant sur la « DR » de Normandie.

Par la suite, il m’avait encouragé à créer « autre chose » persuadé qu’il y avait de la place pour plusieurs associations de consommateurs dans le domaine bancaire. Et c’est ainsi, peut être aussi grâce à Serge MAITRE, qu’avait pris naissance FRANCE CONSO BANQUE. Mais ceci, est une autre histoire.

Michel GUILLAUD

Président de FRANCE CONSO BANQUE

2 Commentaires

  1. Jacques LACAUT

    Ancien employé à la commission de surendettement, j’appréciais les interventions de Serge Maître qui permettaient aux clients des banques de ne pas courber l’échine devant l certains établissements bancaires et financiers qui abusaient de leur position pour pratiquer des abus non justifiés et souvent hors la loi.

    Réponse
  2. Gérard Faure-Kapper

    Cette nouvelle m’affecte beaucoup. En tant que président de l’APLOMB, j’avais rencontré Serge Maître à plusieurs reprises. Certes, nous étions en désaccord sur la manière d’attaquer les banques. Il était plus sur la négociation alors que j’ai toujours privilégié l’assignation. Nous n’étions pas d’accord sur l’infraction principale: les pratiques usuraires des banques. Tout s’explique par le fait qu’il était juriste et moi banquier. Ces divergences n’empêchaient pas le respect. Créer, tenir et développer une association de défense des usagers n’était pas à la portée de n’importe qui. Il se prenait les critiques ascerbes des adhérents, tout autant que des banques. Situation bien connue chez tous les dirigeants d’associations. Je pense que la cause des consommateurs a beaucoup perdu aujourd’hui. J’ai beaucoup de peine.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gardons le contact. Inscrivez-vous à la Newsletter de France Conso Banque

Bénéficiez de la médiation et de l’assistance de France Conso Banque

Appelez notre ligne spécialisée

0 892 492 555

 

0.80€ / min

du lundi au vendredi de 8h à 20h, et le samedi de 8h à 13h,
Ou adhérez à notre association pour bénéficier de tous nos services.