0 892 492 555 (0.80€/mn)

Emmanuel RODRIGUEZ, directeur général de Raisin France répond aux questions de France Conso Banque.

Une interview exclusive de Meriem JAMMALI

Dans un contexte financier et sanitaire volatil, force est de constater que les épargnants particuliers se trouvent souvent démunis face à la complexité des investissements financiers.

Les comptes à terme (CAT) constituent aujourd’hui une solution intéressante pour placer son argent sur plusieurs mois sans prendre de risque.

En guise de définition, le compte à terme (CAT) est un compte d’épargne qui offre un taux d’intérêt élevé. Quand un consommateur souscrit à un compte à terme (CAT), il accepte de bloquer son épargne pendant une période déterminée à un taux fixé dès la souscription du CAT. Le versement ne supporte ni frais d’ouverture ni frais de clôture, ni frais de gestion. Cependant, tout versement ultérieur est impossible sur le CAT. Il faut ouvrir un nouveau CAT afin de déposer d’autres sommes.

En effet, ce produit est un refuge avec une forte rémunération et une sécurité maximale qui répond aux principales préoccupations de l’épargnant qui sont :

  • La liquidité : un actif est liquide lorsque l’épargne est mobilisée et sans coût ;
  • La rentabilité : c’est la rémunération que dégage un produit ou un placement ;
  • Le risque : un actif est risqué dès lors que la probabilité de retrouver son investissement initial est faible ;
  • La fiscalité : un critère déterminant dans le choix du produit. Aujourd’hui, peu de produits sont défiscalisés.

Le CAT présente des avantages : simplicité, visibilité, accessibilité et sécurité.

C’est pour toutes ces raisons que France Conso Banque s’est intéressée à la Fintech RAISIN qui ne cesse de réinventer le marché des comptes à terme (CAT).

 

FCB : Pourriez-vous nous raconter la genèse et l’évolution de RAISIN ?

RAISIN : « Créé en 2013, Raisin est une fintech allemande qui veut démocratiser l’accès à l’épargne en permettant aux épargnants européens, via notre plateforme en ligne, de placer leur argent simplement, en toute sécurité et gratuitement dans des comptes à terme (CAT) et des livrets proposés par différentes banques européennes.

La plateforme a d’abord été lancée en Allemagne et s’est rapidement étendue aux autres marchés européens (France, Espagne, les Pays-Bas, le Royaume-Uni…) ainsi qu’aux Etats-Unis. Raisin a été nommé dans le top 5 des fintechs européennes par la célèbre liste FinTech50 en 2019 et 2020 et est soutenu par des investisseurs de renom tels que Goldman Sachs, PayPal et Orange Ventures parmi d’autres.

Raisin France SAS est titulaire d’une licence d’Intermédiaire non exclusif en opérations de banques et services de paiement (« IOBSP »), en vertu de l’article R. 519-4 3° du Code monétaire et financier (CMF). »

 

FCB : A quels besoins répond l’offre RAISIN ?

RAISIN : « L’épargnant européen demande légitimement 3 choses : Sécurité, Transparence et Simplicité. Chez Raisin, nous nous efforçons d’adresser ces 3 besoins principaux.

Sécurité :

L’épargne est le résultat d’un sacrifice personnel par lequel l’individu fait le choix de mettre de côté de l’argent pour satisfaire un besoin plus tard, plutôt que de le dépenser pour satisfaire un besoin immédiat. Il est par conséquent légitime qu’il souhaite que son épargne soit garantie afin d’éviter toute perte de capital potentielle.

Les comptes à terme entrent dans cette catégorie et c’est pourquoi Raisin offre exclusivement ces produits-là. Ils bénéficient de la couverture du mécanisme européen de protection des dépôts, qui permet de garantir jusqu’à 100.000 € par client et par banque.

Transparence :

En toute transparence, Raisin affiche toutes les offres disponibles sur sa plateforme, permettant ainsi à ses clients de placer leur épargne là où elle est la mieux rémunérée.

Quant aux conditions générales des différentes banques et produits, qui sont généralement présentées en petites lettres, elles suivent un même standard, permettant ainsi leur comparaison et leur compréhension par les épargnants.

Raisin s’efforce de faire en sorte que les épargnants puissent choisir et comprendre leur produit d’épargne.

Simplicité :

Raisin offre aux consommateurs un accès simple à des dépôts bancaires issus de toute l’Europe. En créant un compte unique sur la plateforme de Raisin, l’épargnant peut souscrire aux offres de toutes les banques disponibles sur la plateforme. La procédure de souscription à des comptes à terme de banques différentes est simplifiée et se fait depuis le seul et même compte Raisin.

C’est une manière sécurisée et simple de faire travailler son argent, notamment dans ce contexte de taux bas. De plus, les placements proposés tels que les comptes à terme permettent de protéger son argent contre l’inflation et la perte de pouvoir d’achat, tout en ayant son capital et les taux d’intérêt garantis. »

 

FCB : De quels services peut-on bénéficier chez RAISIN ?

RAISIN : « Raisin offre un service gratuit à 360 degrés depuis la création du compte Raisin jusqu’à la maturité du dépôt à terme, en passant par la souscription du compte d’épargne, sa gestion et le versement des intérêts entre-temps.

À travers un portail sécurisé unique, le client peut sélectionner, gérer, prolonger ses investissements en toute transparence et sans aucuns frais.

De plus, grâce à notre messagerie sécurisée, notre service clientèle est disponible pour répondre aux questions éventuelles de nos clients qu’elles soient opérationnelles (ex. réinitialiser un mot de passe), économiques (confirmer le montant des intérêts versés), ou tout simplement fiscales. »

 

FCB : Pouvez-vous nous décrire le parcours client chez RAISIN ?

RAISIN : « Tout individu majeur, de nationalité européenne et fiscalement domicilié en France, peut s’inscrire sur raisin.fr.  L’avantage de notre solution est qu’une seule démarche administrative vous permet d’accéder à une multitude d’offres de banques partenaires.

  1. Il vous suffit tout d’abord d’ouvrir un compte Raisin pour lequel nous vous demanderons quelques informations personnelles (Email, prénoms, nom, date de naissance, numéro de téléphone, adresse, profession…).
  2. Il vous faudra aussi suivre une procédure d’identification par vidéo (obligation légale pour éviter l’usurpation d’identité) à travers notre partenaire IDNow.
  3. Une fois votre identité vérifiée, vous recevrez alors la confirmation de l’ouverture de votre compte bancaire Raisin avec son IBAN. Ce compte vous permettra de souscrire aux différentes offres de nos banques partenaires.

Vous pourrez dès lors comparer les offres de toutes nos banques partenaires, sélectionner le CAT ou livret qui répond le mieux à vos besoins et transférer le montant que vous souhaitez investir sur votre compte bancaire Raisin. Raisin s’occupera du reste auprès de la banque partenaire de votre choix. » 

 

FCB : Dans quels pays la Fintech RAISIN est -elle présente ?

RAISIN : « La Fintech a 8 plateformes locales dédiées : en Allemagne et en Autriche sous la marque “Weltsparen”, puis sous la marque “Raisin” en Espagne, en France, en Irlande, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et dans les pays nordiques. L’épargnant français peut accéder à nos offres sur www.raisin.fr »

 

FCB : Comment RAISIN répond aux demandes des consommateurs en matière de liquidité, rentabilité, risque et fiscalité ?

RAISIN :

La liquidité : Il existe deux types de comptes : les comptes sur livret et les comptes à terme. Ce qui les différencie est la liquidité. Les premiers offrent une disponibilité des fonds immédiate ou quasi immédiate, alors que les comptes à terme uniquement à maturité du produit. En cas de remboursement anticipé, la banque partenaire se réserve le droit d’appliquer des frais de pénalité. Il est important que l’épargnant mesure son besoin de liquidités pendant la durée de son investissement et lise bien les conditions générales du compte.

La rentabilité : Le manque potentiel de liquidité est compensé par la rentabilité (le taux d’intérêt offert) du produit. En effet, afin de compenser (ou remercier) l’épargnant pour ce manque de liquidités, les banques partenaires offrent un taux d’intérêt qui est d’autant plus élevé en fonction de la durée du placement. Un compte à terme à cinq ans offrira un taux d’intérêt plus élevé que s’il était à un an.

Mais il existe des disparités dans les taux offerts sur le marché, d’où l’importance de se renseigner et de comparer les offres entre les banques. Toutes les banques ne présentent pas le même profil (certaines sont des banques de réseaux avec une clientèle captive, d’autres moins…), et n’ont pas forcément le même besoin en dépôt. Parmi les taux attractifs proposés sur Raisin.fr, la Banque Misr, domiciliée en France, offre 1% avant impôts sur un CAT de 1 an. La performance nette d’impôt pour ce placement est supérieure à celle des livrets réglementés (1% – 30% d’impôts = 0,70%, ainsi supérieur aux 0,50 % du livret A). À titre comparatif, Euram, une banque autrichienne, offre 0.40% pour un dépôt à 1 an.

Le risque : Les comptes à terme et livrets d’épargne sont des placements privilégiés par les épargnants pour leur sécurité, notamment grâce au mécanisme européen de garantie des dépôts. Dans le cas exceptionnel où une banque deviendrait insolvable, les dépôts sont protégés jusqu’à 100.000 euros par client et par banque et cela couvre toutes les offres présentes sur Raisin. Ainsi, par exemple, les clients ayant souscrit un produit de la Banque MISR ou de Younited Crédit bénéficient de la couverture du Fonds de Garantie des Dépôts et de Résolution (FGDR) française, alors que les clients d’Euram sont couverts par son équivalent autrichien.

La fiscalité : En France, les intérêts perçus sur un livret non réglementé ou un compte à terme sont soumis au prélèvement forfaitaire unique de 30% (17,2% de cotisations sociales et 12,8% pour l’impôt sur le revenu). Cela s’applique aux intérêts perçus de banques domiciliées en France. Cependant, tous les comptes bancaires, qu’ils soient détenus en France ou à l’étranger, doivent être déclarés aux autorités fiscales françaises. Pour éviter la double imposition des revenus, il existe des accords bilatéraux entre les Etats. En justifiant votre domiciliation auprès de la banque partenaire, vous pourrez éviter tout prélèvement à la source. L’imprimé fiscal de Raisin et les réponses apportées aux questions de nos clients dans le FAQ sur la plateforme vous permettra très facilement de faire votre déclaration des revenus et d’éviter toute double imposition. »

FCB : La gratuité de vos prestations apparaît comme un des points forts de RAISIN. Comment se rémunère RAISIN ?

RAISIN : « En effet, nos services sont intégralement gratuits et contrairement à d’autres plateformes ou produits d’épargne, il n’y a aucun frais d’inscription ou de gestion à prévoir. Raisin reçoit une commission des Banques partenaires pour son activité d’intermédiation de comptes à terme, permettant ainsi de fournir nos services sans frais. Le taux d’intérêt affiché par la banque partenaire est le taux que touche l’épargnant, avant impôts, bien sûr. »

FCB : RAISIN permet aux épargnants français d’investir à taux très attractifs dans d’autres pays européens. Dans quelle mesure votre offre comble-t-elle les lacunes du marché français de l’Épargne ?

RAISIN : « Le marché français a deux caractéristiques essentielles :

  • D’une part, le marché des services bancaires est extrêmement concentré. Les quatre plus grandes banques françaises détiennent à elles seules plus de 80% du marché.
  • D’autre part, l’épargnant français est un des moins familiers avec les outils digitaux et la finance en Europe.

Les banques françaises le savent et profitent de la passivité de l’épargnant français pour se financer à bas coût. Saviez-vous que les comptes sur livret sont rémunérés en moyenne autour de 0,05% par an ? Le taux moyen des comptes à terme à 1 an est de 0.17% par an avant impôts. Je vous invite à lire notre analyse mensuelle de l’épargne (cliquer ici).

Les changements réglementaires (#openbanking, #dsp2), les évolutions technologiques qui fluidifient l’expérience client en toute transparence, en faisant tomber les barrières à l’entrée, et les contraintes financières qui s’imposent (réforme des retraites, privatisation des services sociaux, conjoncture économique…) font que le consommateur-épargnant devient de plus en plus avisé, exigeant et autonome. L’épargnant européen le sait et profite pleinement des tendances pour préserver son pouvoir d’achat. Il est temps que le Français en fasse autant.

FCB : Le rôle du service client multi-langues de RAISIN est très important. Comment sont traitées les demandes d’informations et de réclamations des clients ?

RAISIN : « Nous avons un service client dédié, basé à Berlin, pour répondre (en anglais, français, espagnol, hollandais ou allemand) à toutes demandes, inquiétudes ou questions que le client aurait.

Nous nous efforçons d’apporter une réponse dans les plus brefs délais possibles. Parfois, cela peut prendre un petit peu plus de temps parce que nous sommes en attente d’informations complémentaires (comme par exemple de la banque partenaire). Mais, une chose est sûre, le client peut compter sur une personne pour l’aider et lui apporter une réponse, qu’elle soit satisfaisante ou pas.

Le client peut aussi compter sur notre honnêteté et notre bonne volonté pour l’aider. Cependant, si besoin, il peut aussi soumettre une plainte officielle sur le site internet du Médiateur de la Fédération Bancaire Française.

Nous sommes conscients du côté anxiogène que peut avoir un investissement. C’est pourquoi nous nous efforçons de promouvoir la transparence dans tous les services que nous fournissons. »

FCB : Comment RAISIN a-t-elle traversé la crise sanitaire ? Et dans quelle mesure elle vous a été profitable grâce à l’épargne disponible des Européens pendant cette période ?

RAISIN : « L’année a été caractérisée par un surcroît d’épargne, lié à l’incertitude générale quant au contexte économique et aux peu d’opportunités de dépenses. Dans un tel contexte, les Européens, sans exception, ont pris conscience de l’importance de former une épargne de précaution et ont favorisé (tout particulièrement en France) des placements dénués de tout risque malgré des rendements plus faibles. La garantie du capital a été privilégiée à sa rentabilité. Sur les douze derniers mois, Raisin a placé près de 20 milliards d’euros sur les comptes à terme de nos banques partenaires. Près de 355.000 clients nous font confiance et profitent pleinement des avantages qu’offre la plateforme Raisin.

FCB : Où en êtes-vous dans votre développement et quelles sont les prochaines étapes ?

RAISIN : « Nous venons d’annoncer la fusion avec Deposit Solutions, une fintech également spécialisée dans l’épargne bancaire, pour former Raisin DS, un pionnier de l’Open Banking et un géant européen de l’épargne. Cette fusion apportera un choix plus grand de produits et un pouvoir de décision encore plus accru aux épargnants européens. La prochaine étape est d’offrir davantage de produits d’épargne de banques partenaires, tout en améliorant la qualité de nos services. Notre vision est de contribuer à la création d’un marché européen unique de l’épargne en le rendant accessible à tous. »

FCB : Et pour finir, pouvez-vous nous donner quelques chiffres : nombre de clients, volume des dépôts ?

RAISIN : « Raisin travaille aujourd’hui avec plus de 107 banques partenaires (dont 8 sur Raisin.fr) et a intermédié près de 36 milliards d’euros pour ses 355.000 clients. Cela ne marque que le début, il reste de nombreuses opportunités à explorer sur le marché européen ! »

www.raisin.fr

E-mail : service@raisin.fr

    9 Commentaires

    1. Sourdin

      Je trouve que c’est bien. Honnêtement je ne connaissais pas ce produit.
      Par rapport au Livret A, cette alternative me paraît plus rémunératrice

      Réponse
    2. Isabelle

      C’est très intéressant jusqu’à votre publication je n’avais jamais entendu parler des comptes à termes ,merci à France Conso Banque !

      Réponse
    3. MEUNIER

      Intéressant !

      Réponse
    4. Jean-Louis

      Une belle alternative au livret A et me semble plus intéressante , merci FCB de vos renseignements.

      Réponse
    5. GUYARD

      Cool , je ferai un tour sur leur site
      Merci Madame JAMMALI pour votre bienveillance et vos conseils quand je vous ai contactée.

      Réponse
    6. LEROUX

      J’irai faire un tour sur le site de raisin. pour une fois j’ai tout compris

      Réponse
    7. HUGUES

      sympa ce produit quand on sait que le livret A ne sert plus à rien

      Réponse
    8. Henri

      Je trouve que l’article est ludique, je sui novice dans ce domaine mais il y a quelques années j’ai fai appel a l’association qui m’a assisté et depuis je me renseigne sur votre site
      Une question: peut-on bénéficier de conseils sur-mesure si on vient de la prt d efrance conso banque ?

      Réponse
    9. Akrimi

      Superbe article ! je ne connaissais pas les comptes à termes.
      Merci France Conso Banque

      Réponse

    Soumettre un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Gardons le contact. Inscrivez-vous à la Newsletter de France Conso Banque

      Bénéficiez de la médiation et de l’assistance de France Conso Banque

      Appelez notre ligne spécialisée

      0 892 492 555

       

      0.80€ / min

      du lundi au vendredi de 8h à 20h, et le samedi de 8h à 13h,
      Ou adhérez à notre association pour bénéficier de tous nos services.