0 892 492 555 (0.80€/mn)

Tout savoir en un coup d’oeil sur les produits d’épargne bancaires

 

A force de parler d’assurance vie – jusqu’à plus soif – on en oublierait presque les produits de placement bancaires traditionnels. Il faut dire que les banques ont un enthousiasme mesuré à commercialiser des produits qu’elles considèrent comme trop rémunérateurs ! Raison de plus pour réparer cet « oubli ». L’occasion aussi de (re)découvrir des placements oubliés plus attractifs, y compris, au plan fiscal, que l’assurance vie traditionnelle. Notez par exemple que le PEL (Plan Epargne Logement) fait désormais jeu égal avec l’assurance vie avec une durée théorique d’immobilisation des fonds bien plus courte. Dans un autre registre, pour les enfants, on peut trouver une rémunération d’environ 1% net d’impôts et de prélèvements sociaux. Qui dit mieux ?

  LIVRET A LDDS LEP LIVRET JEUNE CEL PEL
REMUNERATION 0,50% 0,50% 1% 0,50% min 0,50% 1%
PLAFOND 22 950 € 12 000 € 7 700 € 1 600 €

plus prime

15 300 €

plus prime

61 200 €

FISCALITE Néant Néant Néant Néant PFU de 30% PFU de 30%
DISPONIBILITE A tout moment A tout moment A tout moment Selon âge des intéressés

Depuis 2018

A tout moment

Depuis 2018

Après 4 ans

MINIMUM VERSEMENT Néant Néant Néant Néant

75 €

300 € à l’ouverture

540 € / an

225 € à l’ouverture

CONDITIONS / LIMITES Un livret par personne (enfants inclus) Un livret par contribuable (pas possible pour les mineurs)

Selon plafond de revenus

Un livret maxi par contribuable

Réservé pour les 12-25 ans Un compte par personne (enfants inclus)

Un compte par personne (enfants inclus)

La durée du PEL ne peut excéder 15 ans

 

Remarques

Conditions de rémunération au 1er février 2020
Pour les livrets « Jeunes », chaque banque fixe librement la rémunération avec un plancher minimal équivalent à celui du Livret A
CEL / PEL : prime versée sous conditions pour les Plans ouverts avant 2018 (la prime a été supprimée depuis la loi de finances 2018)
CEL : les minimas concernent les retraits et versements
PFU : Prélèvement Forfaitaire Unique (impôts + prélèvements sociaux)
 
 

2 Commentaires

  1. Michel RUISSEAU

    Etant donné que la Banque de France fait état d’un pouvoir d’achat ayant perdu 2.2% en 2019, tout placement inférieur à 2,3% ne rapporte rien sauf une perte. A cela il faut ajouter la dévaluation de l’euro.
    En référence à l’année 2008, l’euro a perdu 56% par rapport au franc suisse et 206% par rapport à l’or.
    D’autre part les accords de Bâle 3 qui garantissent 10% de fonds propres des banques eu égard à leurs clientèles ne sont pas respectés. La garantie des 100000€ par dépôt ne peut être tenue puisque le fonds s’élève à plus de 3 mds d’€ et que l’épargne des déposants est supérieure à 1700mds d’€. En plus, l’ordonnance 2015-1024 du gouvernement Valls en date du 20-8-2015
    indique que l’Etat prévoit de ponctionner les comptes bancaires s’il n’est plus capable de sauver les banques ou de rembourser sa dette (actuellement environ 120% du PIB).

    Réponse
  2. GUILLAUD

    Trés pratique ce tableau

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gardons le contact. Inscrivez-vous à la Newsletter de France Conso Banque

    Bénéficiez de la médiation et de l’assistance de France Conso Banque

    Appelez notre ligne spécialisée

    0 892 492 555

     

    0.80€ / min

    du lundi au vendredi de 8h à 20h, et le samedi de 8h à 13h,
    Ou adhérez à notre association pour bénéficier de tous nos services.