0 892 492 555 (0.80€/mn)

Se faire rémunérer son compte courant, à une époque où les taux bas sévissent, peut sembler un brin provocateur.

Et pourtant.

Avec plus de 400 milliards d’euros prêtés gratuitement aux banques, on peut s’interroger sur ce non-sens économique alors qu’en sens inverse, les banques ne se gênent pas pour facturer le moindre de leurs services y compris le simple fait de détenir un compte courant.

Explications.

Au milieu des années 60, les pouvoirs publics craignant une trop forte concurrence des banques (!) ont purement et simplement interdit la rémunération des comptes courants.

En 2005, le marché étant devenu largement dans l’intervalle oligopolistique, les banques ont donc été autorisées à rémunérer les comptes courants de leur clientèle.

Après avoir salué cette mesure accompagnée, à titre de « dédommagement », du droit, pour toutes les banques, de distribuer le Livret A, dans les faits, très peu se sont bousculées pour appliquer cette mesure qui est restée exceptionnelle dans son application.

Aujourd’hui.

Sur environ 130 banques de détail (en comptant les enseignes régionales), il ne reste plus guère que 3 banques à proposer la rémunération des comptes courants.

On retrouve une telle rémunération au niveau de 2 Caisses d’Epargne, Loire-Centre et Normandie, le Groupe Caisse d’Epargne s’étant montré à son époque en pointe sur le sujet (les temps ont bien changé). Dernier protagoniste concerné, la Macif, avec son compte « Bleu Anis ». A noter qu’un « trublion », Bunq, une nouvelle banque en ligne, propose de son côté 0.27% sur 10 000 € maximum.

Quelle rémunération ?

Dans le contexte actuel, il ne faut pas rêver, la rémunération est basse, guère plus de 0.10% l’an et est souvent soumise à condition.

A la Macif, les comptes sont rémunérés jusqu’à 5000 €.

C’est peu, mais dans un monde bancaire où tout est devenu payant, il n’y a pas de petits profits !

1 Commentaire

  1. GUILLAUD

    Excellent article !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gardons le contact. Inscrivez-vous à la Newsletter de France Conso Banque

Bénéficiez de la médiation et de l’assistance de France Conso Banque

Appelez notre ligne spécialisée

0 892 492 555

 

0.80€ / min

du lundi au vendredi de 8h à 20h, et le samedi de 8h à 13h,
Ou adhérez à notre association pour bénéficier de tous nos services.